Association

Né dans la résistance lors de la seconde guerre mondiale, le mouvement d’éducation populaire s’est créé autour d’une volonté forte portée par la" République des Jeunes" : proposer un espace d’apprentissage de la citoyenneté en donnant aux jeunes un accès à la prise de responsabilité. La priorité donné à cette action est de rebâtir et de réinsuffler du lien social et de la participation au sein des Maisons des Jeunes.

Durant les soixante dernières années, les Maisons de Jeunes et de la Culture regroupant différents types d’associations, Maisons pour tous, Maisons de la culture et des Loisirs…n’ont eu de cesse de faire évoluer leur organisation et leur action afin de développer des projets au plus près des réalités socio-économiques qu’il s’agisse d’insertion, de renforcement de liens sociaux ou de médiation et de diffusion culturelle.

Les M.J.C. sont des structures associatives animant et gérant un équipement au profit d’une population, en collaboration avec la municipalité et les associations locales.

Plaquette de présentation de la revue « La Maison des jeunes »
diffusée par la Fédération des maisons des jeunes, sans date
[1946], Archives départementales du Val-de-Marne, 513 J 3

Elles se reconnaissent dans les missions, les valeurs et le mode de fonctionnement inscrit dans la Déclaration des Principes de la Confédération des M.J.C. de France. A ce titre, elles sont affiliées à la Fédération Régionale des M.J.C., qui est garant du respect de la Déclaration des Principes et soutient les M.J.C. à cet effet.

Elles sont des lieux de rencontre entre personnes de tous horizons, de tous âges, sans aucune discrimination. Elles contribuent à l’équilibre social des individus et à la formation de générations de citoyens.

L’existence des Maisons de Jeunes et de la Culture s’appuie sur des valeurs fortes, celles portées à l’origine de la création et qui encrent leur projet dans la durée.

Des idées-forces

Autogestion
Les adhérents gèrent l’association à tous les niveaux (activités, Conseil d’Administration, Assemblée Générale,...)

Cogestion
Les membres élus siègent avec le Maire et le Délégué de la Fédération Régionale (ou leur représentant) qui sont membres de droit, et éventuellement avec les membres associés.

Démocratie
Tous les courants de pensée doivent pouvoir s’exprimer, sauf ceux qui s’opposent aux principes démocratiques et à la liberté d’autrui (extrémisme et sectarisme de tout bord). Comme la vie démocratique impose des règles, la M.J.C. fonctionne dans le respect de ses statuts.

Ces principes impliquent

La nécessité de pratiquer une laïcité ouverte, l’indépendance vis-à-vis de tous les mouvements d’idées ou de pensées, philosophiques, politiques ou religieux.

Le respect de toutes les idées, c’est-à-dire la pratique de la tolérance.

La collaboration avec les Associations et les Pouvoirs publics, et surtout avec la municipalité issue de la volonté populaire.

Une vocation

> Favoriser l’autonomie et l’épanouissement des personnes, pour l’accès de tous à l’éducation et à la culture, afin que chacun participe à la construction d’une société solidaire.

> La démocratie se vivant au quotidien, les Maisons des Jeunes et de la Culture ont pour mission d’animer des lieux d’expérimentation et d’innovation sociale répondant aux attentes des habitants. De telles actions encouragent l’initiative, la prise de responsabilité et une pratique citoyenne.

> Développer le transfert de savoirs et d’expériences entre générations dans la mission importante d’action éducative des MJC en direction et avec les jeunes.

> Respecter le pluralisme des idées et les principes de laïcité, mis en avant dans les valeurs républicaines. Elles contribuent à la création et au maintien des liens sociaux dans la ville, le quartier et le village.

> Participer au développement local en partenariat avec les collectivités locales, territoriales et les pouvoirs publics en général. Les MJC sont forces de proposition oeuvrant pour l’intérêt général ; elles agissent comme des lieux de médiation sociale.

Une pratique

Mettre en place des activités sociales, culturelles, sportives, récréatives, répondant à des besoins réels.

Etre à l’écoute des besoins en donnant à chacun la possibilité de s’exprimer par la parole et par l’action.

Etre un carrefour, un lieu de rencontre, une école de la vie démocratique.

Donner à chacun la possibilité de découvrir et de mettre en œuvre ses aptitudes.

Favoriser la participation, l’implication, le désir de prendre des responsabilités, de se former (la formation doit être un souci majeur permanent, tant pour la promotion de l’individu que pour la qualité de l’animation dans la M.J.C.).

Une M.J.C., c’est donc la laïcité ouverte, l’indépendance, l’autonomie, la responsabilité, la concertation, la tolérance, le droit à la différence.
Au service des jeunes, les M.J.C. contribuent à la fois au mieux-être social des individus et à la formation de plusieurs générations d’hommes et de femmes responsables. Cette réussite tient à un ancrage dans la société moderne et à la capacité d’adaptation des M.J.C. à leur environnement. Le réseau M.J.C. y puise la force de réaliser des projets d’action librement partagés.

(Documents des Fédérations Régionales d’ Ile-De-France et de Languedoc-Roussillon)

La MJC Les Terrasses est une association loi 1901, crée en 1964.

Elle propose de nombreuses activités culturelles et socioculturelles.

Pour les jeunes, c\'est un lieu incontournable, où l'équipe est toujours à l'écoute de nouveaux projets.

Pendant les vacances, le secteur jeunesse propose de nombreuses activités, sorties et stages : Parc St Paul, Musée Grévin, piscine, karting, stage de guitare, stage de capoeira, ...

La MJC propose tout au long de l'année des concerts gratuits, ainsi que des scènes ouvertes. Pour les plus petits, des spectacles jeune public sont proposés un mercredi après-midi par trimestre.

C'est aussi un lieu d\'exposition, où de nombreux artistes locaux sont exposés.

 

Sous-catégories

Youtube - 50 ans